Guinée : Une bousculade lors d’un concert fait 24 morts

Un concert organisé le mardi 29 juillet sur une plage de Conakry a tourné à la catastrophe. Une bousculade qui a causé la mort d’au moins 24 personnes mardi soir, selon des sources hospitalières, relate Jeuneafrique. Un évènement qualifié de « drame tragique » par les autorités qui ont décrété une semaine de deuil national à compter du mardi.

La suite après cette publicité

D’après diverses sources une foule nombreuse y était rassemblée pour suivre le concert d’artistes de musiques urbaines dont le très populaire dans le pays groupe de rap « Instinct Killers ».

Au moins 24 corps en provenance de cette plage ( dont ceux de 13 filles ) ont été déposés par des secouristes et des agents de sécurité à la morgue du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Donka, ont indiqué à l’AFP des sources hospitalières.

Une semaine de deuil national

«Nous avons pour le moment 24 corps à la morgue de l’hôpital Donka (…) suite à cette bousculade meurtrière » a affirmé une source à la gendarmerie. La bousculade a également fait des dizaines de blessés admis en urgence dans plusieurs centres de santé de Conakry,  selon cette même source.

Dans un communiqué diffusé dans la nuit de mardi à mercredi « une semaine de deuil national est décrétée à partir de ce jour (mardi) » Une enquête, confiée au procureur de la République de Dixinn (Conakry), a été ouverte « pour situer les responsabilités ».

Le drame s’est produit sur la plage de Rogbané, dans la commune de Ratoma (banlieue nord de Conakry).Le concert était organisé au lendemain de la fête de l’Aïd, célébrée lundi en Guinée, pour marquer la fin du ramadan.

Stéphane S. Ouédraogo (Stagiaire)
Burkina24
publicite


publicite

Articles similaires

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page