Ebola en Afrique : 6 à 9 mois pour guérir le continent

La fièvre hémorragique Ebola continue de faire son oeuvre dévastatrice en Afrique de l’Ouest. Toutes les régions du Liberia, l’un des pays africains les plus touchés, sont désormais concernées par la maladie, informe Jeune Afrique.

La suite après cette publicité

624 personnes sont décédées dans le pays, selon les chiffres de l’OMS, tandis que la Guinée déplore 406 décès, la Sierra Leone 392 et le Nigeria 5, pour un total de 1 427 morts pour 2 615 cas.

Quant au temps qu’il faudra pour endiguer l’épidémie, il risque d’être long.  En comparant cette épidémie aux précédentes, « nous pensons que six à neuf mois est l’estimation raisonnable sur laquelle nous devons tabler pour la flambée d’Ebola« , a indiqué Keiji Fukuda, Directeur adjoint de l’OMS pour la sécurité sanitaire à Jeune Afrique.

Une estimation qui est basée sur la vitesse de propagation de la maladie et aussi des obstacles qui empêchent les équipes sanitaires de lutter efficacement contre l’épidémie. Il s’agit notamment de la réticence à révéler les victimes touchées par le virus, leurs proches préférant les cacher.

Pour lutter contre cette autre forme indirecte de « résistance » de la maladie, le parlement de la Sierra Leone a adopté une loi punissant d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux ans contre toute personne qui cacherait un patient atteint d’Ebola ou d’une maladie du même acabit.

Devant la propagation de la maladie, de nombreux pays, dont l’Afrique du Sud, le Kenya ou le Sénégal ont fermé leurs frontières avec les « frères » contaminés.

Par ailleurs, après la nouvelle encourageante des trois médecins africains infectés qui montraient des signes de guérison après avoir subi le traitement du sérum expérimental américain, il vient celle qui annonce que les premiers à l’avoir essayé sont définitivement guéris. Il s’agit des deux Américains par qui l’existence du « Zmapp » a été révélée.

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page