Le pilote de l’airbus A319 de juin dernier s’était endormi aux commandes de l’avion

L’enquête sur l’incident de juin dernier concernant l’Airbus A3019 de la compagnie Brussels Airlines révèle un assoupissement du pilote.

La suite après cette publicité

Le 28 juin dernier, un avion de chasse français avait intercepté un avion Airbus A319 de la compagnie Brussels Airlines, parti d’un aéroport espagnol pour rallier Bruxelles. Après que des contrôleurs aériens français aient tenté vainement d’établir un contact avec les pilotes, lorsque l’avion survolait la ville de Nantes, un Rafale l’ayant pris en chasse a permis d’entrer en communication avec eux.

L’enquête menée par la direction de l’aviation civile belge a révélé que « le pilote principal de l’Airbus s’était assoupi, tandis que son copilote n’avait pas répondu aux appels des contrôleurs français, pensant que les injonctions concernaient un autre appareil », selon Francetv info. Cet avion avait une centaine de passagers à bord.

MOUNIRATOU LOUGUE

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. Pas de panique, ya le pilotage automatique; le blanc a tout pr?vu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page