Révolution technologique : Des métiers bientôt remplacés par des robots ?

La robotisation est en train de gagner de plus en plus de métiers. Selon une étude du cabinet allemand, « Roland Berger », avec 20% de tâches automatisées d’ici à 2025, les robots renverront chez eux trois millions de salariés en France et feront ainsi grimper le taux de chômage à 18%.

La suite après cette publicité

Une autre étude de l’université d’Oxford publiée fin 2013 estimait déjà que 47% de la totalité des emplois aux Etats-Unis sont potentiellement menacés par les robots.

Car ces derniers ne remplacent plus seulement les ouvriers sur les chaînes de montage, mais surtout, conquièrent aussi les emplois dans les services et des métiers intellectuels, tels que policiers, infirmiers, serveurs, professeurs de lycées, avocats, agriculteurs, coiffeurs, etc. Autant d’exemples de « travail sans humain » retrouvés dans des pays développés que le nôtre.

D'après plusieurs recherches, des milliers de métiers seraient remplacés par des robots.
D’après plusieurs recherches, des milliers de métiers seraient remplacés par des robots.

Des robots au Burkina Faso ?

Plusieurs personnes sont convaincues qu’en dépit des messages générés automatiquement sur le net, il serait difficile que les robots puissent remplacer les informaticiens, par exemple. Et même qu’il n’existerait pas de robot au Burkina.

A ce sujet, un informaticien burkinabè P. Abdoul Salam, a indiqué que ces messages (retrouvés généralement sur Twitter, Facebook, LinkedIn, etc.) sont générés automatiquement par des « WEB BOTS », c’est-à-dire des robots informatiques.

Toutefois, Abdoul Salam, a tenu à faire ressortir une différence entre un robot et un programme automatisé. Pour lui, les outils automatisés, en informatique, sont des outils programmés tout en faisant allusion aux logiciels, téléphones intelligents, guichets automatiques dans les banques, machines médicinales, etc.

Mais, qu’un robot muni donc d’une intelligence artificielle serait capable d’aller

Aperçu d'un robot gardien de prison ou vigile.
Aperçu d’un robot gardien de prison ou vigile.

au-delà de cette programmation par le biais de combinaisons et d’analyses artificielles. Et que par conséquent, il n’existe pas jusque-là de robot, « digne de son nom », reconnu au Burkina Faso.

Quelques exemples de robot « pilote d’avion » et de « robot maçon »

Un robot aux commandes d’un avion de ligne ? Il ne s’agit pas ici du pilotage automatique intégré au tableau de bord, mais d’un véritable robot androïde maniant les manettes avec dextérité.

Testé avec succès sur un simulateur de vol, il maîtrise également toutes les manœuvres nécessaires dont le décollage, la montée, la navigation, le virage et l’atterrissage.

Présenté en septembre 2014 par une équipe sud-coréenne, « Pibot » pourra un jour piloter seul n’importe quel avion, y compris des long-courriers, selon ses concepteurs.

Il y a également un exemple, des chercheurs de l’université de Harvard qui ont, quant à eux, mis au point des « robots termites » construisant une structure sans plan préalable, grâce à une forme « d’intelligence collective ».

Le robot constructeur de la société suisse « ROB Technologies » peut empiler des milliers de briques grâce à son énorme bras en suivant scrupuleusement un plan dessiné sur ordinateur.

A la longue, pourrions-nous un jour être confrontés à des robots politiciens, des robots capables de représenter des hommes politiques, des leaders d’opinion, des leaders religieux ou même des journalistes ?

Noufou KINDO
Burkina24
publicite


publicite

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page