Insolite : Un britannique héberge un vers dans son cerveau pendant des années

Le 21 novembre dernier, un Britannique de 50 ans s’est vu retirer un vers du cerveau, lors d’une consultation pour des maux de tête. Ce vers appelé Spirometra erinaceieuropei, se déplaçait dans son cerveau depuis quatre ans.

La suite après cette publicité

Spirometra erinaceieuropei provoque une inflammation des tissus, des pertes de mémoire et des maux de tête. Il s’agit du premier cas enregistré au Royaume Uni, sur 300 découverts dans le monde entier.

«Avec le développement des voyages ce genre de parasites inconnus apparaissent parfois», selon les explications du médecin Effrossyni Gkrania-Klotsas, du service des maladies infectieuses de l’hôpital Addenbrooke, à Cambridge, qui a retiré le vers. Il a toutefois avoué sa surprise de découvrir une infection de ce genre au Royaume Uni.

Les scientifiques ignorent son cycle de vie mais estiment qu’il s’attrape lors de la consommation de petits crustacés infectés des lacs chinois, de la viande de reptile et d’amphibiens crue, ou en usant de cataplasmes de grenouille, ce remède chinois utilisé pour calmer les inflammations des yeux.

Les généticiens du Wellcome Trust Sanger Institute de Cambridge à qui le vers a été remis, ont réussi à séquencer son génome pour la première fois, afin d’étudier de potentiels traitements. Pour l’instant, le docteur Hayley Bennett membre de cette équipe avance la piste des acides gras comme nourriture de ce parasite qui reste à l’état de larve durant toute la période d’infection.

*Source : AFP

Mouniratou LOUGUE

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page