Côte d’Ivoire: Le FPI de Laurent Gbagbo au bord de l’implosion ?

Pascal Affi N’Guessan, actuel président du FPI, a assigné la semaine dernière des cadres de sa formation politique en justice pour annuler la candidature de l’ex- président Laurent Gbagbo, emprisonné à La Haye, à l’élection à la présidence de ce parti.

La suite après cette publicité

Rappelons que deux tendances s’opposent frontalement au FPI. La première plébiscitant Laurent Gbagbo pour reprendre les rênes du parti dont il en est le fondateur et ce malgré qu’il soit présentement détenu depuis maintenant trois ans à La Haye, où la Cour pénale internationale (CPI) le jugera en juillet 2015 pour « crimes contre l’humanité ». La seconde tendance se reconnaîtrait en Pascal Affi N’Guessan qui aspire à participer à la présidentielle d’octobre 2015 sous la bannière du parti.

A la suite de cette assignation, la justice ivoirienne a exigé mardi 09 Décembre dernier, le report du congrès du Front populaire ivoirien (FPI), initialement prévu du jeudi 11 à ce dimanche 14 au Palais des Sports de Treichville à Abidjan, « dans l’attente du jugement à intervenir sur le fond » a-t-on appris mercredi de source officielle.

Congrès reporté

Le Président du 4è congrès ordinaire du Front populaire ivoirien (FPI), le Pr Sébastien Dano Djédjé, quant à lui a annoncé aussitôt le maintien de ces assises en dépit de cette décision de justice.

Selon lui,   «le juge qui a pris l’ordonnance ne sait pas le fonctionnement du FPI », a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse au siège provisoire du parti à Attoban-Cocody, avant d’ajouter que « ceux qui s’agitent pour diviser le FPI ont des agendas cachés sinon que vient faire la justice dans notre affaire ? »

Ce 4e congrès plein de polémique du FPI, était censé débuter ce jeudi. Mais le ministère de l’intérieur a appelé les responsables du parti à respecter l’ordonnance du tribunal. Un important dispositif sécuritaire a été déployé autour du siège du parti. Le congrès est donc reporté à une date ultérieure.

Kouamé L.-Ph.Arnaud KOUAKOU
Correspondant Burkina24 en Côte d’Ivoire
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

3 commentaires

  1. Toutes les man?uvres visant ? soumettre cette machine de combat qu’est le FPI seront vou?es ? l’?chec et ce parti n’en sortira que plus fort.

  2. Ce parti ne peut imploser parce-que ce parti a une ?me encr?e en chacun de nous: Lutter pour ce ? quoi les peuples aspirent qui est la libert?.
    Ceux qui s’agitent autour pour que ce parti fasse le jeu des envahisseurs ont «  » tir? dans l’eau » et quitteront d’eux-m?mes le parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page