Ghana : La police arrête des faussaires

Un réseau de faux recrutement de policiers a été démantelé par les autorités ghanéennes, a rapporté la Bbc.

La suite après cette publicité

Les faussaires ont attiré des diplômés d’universités et autres demandeurs d’emploi à des prétendus centres de formation de la police, leur ayant adressé au préalable des courriers pour des promesses d’embauches.

En guise de frais de dossier, chaque victime a déboursée de montants allant de 500 à 1000 dollars.

Fait plus ou moins drôle mêlé à ce fait divers, certaines personnes ont débarqué dans ces prétendus centres de formation avec des valises contenant des effets, selon Bbc.

Selon les autorités ghanéennes, la police n’a lancé aucune campagne de recrutement et elle n’a par ailleurs jamais fait payer des frais pour ses formations.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

BURKINA24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page