Technologie au Burkina : La 6e édition de TIC à Tougan a besoin de 20 millions FCFA

3877 0

Les responsables du Projet Technologies de l’information et de la communication à Tougan (Projet TIC à Tougan ou TAT) ont organisé la première conférence de presse du programme des activités préparatoires de la 6e édition du projet prévue du 20 juillet au 30 août 2015 comme à l’accoutumée, dans la province du Sourou. C’était ce mercredi 15 avril 2015 à Ouagadougou dans la salle de réunion du ministère en charge du développement de l’économie numérique et des postes.

Les TIC constituent un levier de développement durable. Les responsables du Projet TIC à Tougan ne diront pas le contraire.

En effet, c’est entre autres dans le but de favoriser l’accès aux matériels et services informatiques et technologiques à la population burkinabè et aux collectivités territoriales et de favoriser l’insertion de l’informatique et de la technologie dans les activités courantes notamment dans les localités reculées du pays que le Projet TIC à Tougan (TAT) a été porté sur les fonts baptismaux en 2010.

Selon Wangnin Roger Zerbo, Initiateur et Coordinateur du projet, le choix de nom porté sur la ville de Tougan, le chef-lieu de la province du Sourou, dans la région de la Boucle du Mouhoun, administrativement divisé en sept secteurs urbains, est juste un exemple pour montrer la prise en compte particulière du milieu rural par ce projet qui se veut annuel.

Le projet TIC à Tougan mène depuis quatre ans, deux principales activités : la Foire de l’informatique et de la technologie de Tougan (FITT) prévue du 24 au 28 juillet 2015 et la Formation en informatique bureautique et internet (FIBI) prévue du 1er au 30 août.

Un appel à soutien lancé…

Les responsables du projet ont présenté à la presse, ce mercredi 15 avril, le programme des activités préparatoires de la 6e édition, débutées il y a un mois et qui dureront en gros quatre mois.

Il s’est agi, pour les conférenciers composés notamment du Coordinateur du TAT, Wangnin Roger Zerbo, du Chargé de communication, Hassane Meddeb Bagaya et du représentant du secrétaire permanent du Forum panafricain sur le partage des meilleures pratiques dans le domaine des TIC et de la semaine nationale de l’internet (SNI), Jean Claude W. Nanéma, de donner le contenu des activités, des innovations, etc.

A écouter Wagnin Zerbo, principalement cinq régions du Burkina sont concernées cette année (Centre, Boucle du Mouhoun, Cascades, Nord et Hauts-Bassins), cinq pays de la Sous-région y participeront (Côte d’Ivoire, Bénin, Togo, Sénégal et Mali) et cette année, il est prévu 16 stands au lieu des 10 de l’année dernière.

Il a par ailleurs indiqué que le projet a actuellement besoin de 20 millions de F CFA pour mener à bien et mieux organiser ses activités cette année.

Hassane Meddeb Bagaya et Jean Claude W. Nanéma ont renchéri les propos du Coordinateur en lançant un appel à soutien et à participation notamment aux autorités du Burkina et aux entreprises surtout privées.

En rappel, le Projet TIC à Tougan est un projet de décentralisation des TIC, une activité sociale à but non-lucratif de vulgarisation de l’informatique et de la technologie en milieu rural, initié par des jeunes burkinabè.

Noufou KINDO        

Burkina24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article du même genre