Les deux Marocaines jugées pour leurs robes « provocantes » ont été innocentées

Deux Marocaines arrêtées pour avoir porté des robes jugées provocantes ont été innocentées le lundi 13 juillet dernier, par un tribunal d’ Agadir au Maroc.

La suite après cette publicité

Elles étaient poursuivies pour « attentat à la pudeur » et encouraient selon l’article 483 du code pénal, un mois à deux ans de prison. Elles étaient âgées entre 23 et 29 ans, coiffeuses de profession et avaient été interpellées le 16 juin sur un marché alors qu’elles se rendaient sur leur lieu de travail.

Leur arrestation avait suscité une vague d’indignation au sein des associations de défense de droit de l’homme.

Des manifestations organisées par des associations de défense de droit de l’homme qui avaient ressenti une grande indignation à la suite de ces arrestations, ont été organisées dans des villes comme Rabat, Casablanca et Marrakech.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : bbc.com

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page