Le « CARDESAD », un centre d’expertise unique en Afrique en droit de la santé

1759 0

Par récépissé N°2015-0308/MATDS/SG/DGLPAP/DOASOC du 25 juin 2015, il a été créé à Ouagadougou (BURKINA FASO), le Centre Africain de Recherches en Droit, Ethique, Santé et Développement, en abrégé « CARDESAD ».

Premier du genre en Afrique, le CARDESAD est un cadre d’excellence pour élaborer, mettre en œuvre et évaluer les politiques, programmes, projets et stratégies en matière de santé, de bioéthique et d’éthique médicale, de droit de la santé et de développement.

Composé de spécialistes théoriciens et praticiens du droit de la santé, de la bioéthique et de l’éthique médicale, de la santé publique, de la démographie et des questions de population et développement, ce centre a pour vocation d’animer la recherche et la formation en Afrique et au Burkina Faso suivant des thématiques articulées autour de deux départements :

–          Le département droit, éthique et santé ;

–          Le département sciences de la population et du développement.

Le CARDESAD est un organisme d’études, de recherches et de formations qui a donc pour ambition d’enrichir la doctrine africaine, d’apporter grâce à son expertise, un appui technique aux gouvernements, aux organismes nationaux et internationaux dans le champ de ses compétences.

Ce centre comprend un conseil d’administration, un conseil scientifique et un groupe d’experts composé d’enseignants-chercheurs des universités africaines, européennes et américaines, de praticiens de différents continents, experts dans le domaine de ses thématiques de recherches.

En attendant d’autres occasions de présentation du CARDESAD et de ses activités, l’équipe dirigeante du centre est la suivante :

–          Directeur exécutif, Dr Ibrahim TALL, juriste spécialisé en droit de la santé, Docteur en Population, Santé et Développement, Enseignant-Chercheur à l’Université Ouaga II (Burkina Faso) ;

–          Co-directeur exécutif, Dr Baimanai Angelain PODA, juriste spécialisé en droit de la santé, Docteur en Droit privé, Enseignant-Chercheur à l’Université Ouaga II (Burkina Faso);

–          Directeur administratif et financier, Monsieur Yaya SERME, Gestionnaire financier et logisticien, Comptable en service au Secrétariat Permanent du Conseil National de Lutte contre la Pratique de l’Excision (SP/CNLPE), Ministère de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale (MASSN) du Burkina Faso.

Correspondance particulière

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre