Mali : un réseau djihadiste démantelé

Selon les services de sécurité maliens, trois personnes ont été arrêtées. Elles sont suspectées d’être les cerveaux des récents attentats terroristes contre des policiers et gendarmes maliens et contre le personnel de l’ONU, a indiqué la BBC.

La suite après cette publicité

Ces trois personnes seraient également impliquées dans les attentats contre les postes de sécurité de Bamako et de Bagnedda, une localité proche de la capitale malienne.

Lors d’une perquisition au domicile d’un des prévenus, les forces de sécurité maliennes ont saisi un important lot d’armes de guerre, de grenades et de cartouches.

Le commando aurait, selon la BBC, des liens avec le prédicateur Amadou Kouffa qui serait le commanditaire d’une série d’attentats dans le sud du Mali.

L’un des prévenus n’est autre que le numéro 2 du Front de libération du Macina, le mouvement d’Amadou Kouffa, allié d’Ansar Dine, un mouvement islamiste qui opère dans le nord du pays.

Selon le correspondant de la BBC à Bamako, les individus aux mains des forces spéciales maliennes seraient également les auteurs de la menace de mort proférée contre les journalistes la semaine dernière.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: BBC

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page