RDC : Rassemblement dispersé à Kinshasa

Entre 3 et 5000 militants des principaux partis d’opposition en République démocratique du Congo (RDC) se sont rassemblés ce mardi 15 septembre pour dénoncer la tentative du gouvernement de « glisser » le calendrier électoral, selon la BBC.

La suite après cette publicité

Le meeting qui avait pourtant été autorisé par les autorités a été perturbé par un groupe de jeunes en civil soupçonnés d’être proches du parti au pouvoir. La police est intervenue, par la suite, pour disperser le rassemblement alors que les leaders politiques se succédaient à la tribune.

Selon le correspondant de BBC sur place, il y a au moins un blessé grave. Le gouvernement et la commission électorale veulent organiser des élections locales avant la présidentielle et les législatives.

Les opposants interprètent cette démarche comme une manœuvre visant à permettre au président Kabila de se maintenir au pouvoir au-delà de novembre 2016.

Le seul grand parti d’opposition à ne pas participer à ce rassemblement est l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) d’Etienne Tshisekedi. Son secrétaire général, Bruno Mavungu, a déclaré que son parti n’avait pas été associé à la préparation de la manifestation.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: BBC

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page