Burkina : L’armée a « encerclé le camp Naaba Koom »

L’armée burkinabè a entamé ce 29 septembre 2015 une opération contre l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Les différentes positions que tenait cette unité ont été reprises, notamment le Conseil de l’entente et la zone de la Radio nationale à Ouagadougou, ainsi que les postes de Ziniaré, Yimdi et Laongo.

La suite après cette publicité

L’assaut a finalement été donné en début de soirée : Lire ici

L’armée encercle en ce moment le camp Naaba Koom, selon l’état-major général des armées. « Mais il n’y a pas d’affrontement, il n’y a pas de contact, on attend les ordres », explique un officier de l’état-major, cet après-midi.

Toujours selon cet officier, il reste « quelques irréductibles » qui tiennent le camp et ont « pris en otages » leurs frères d’armes qui veulent se rendre. « Beaucoup d’entre eux se sont déjà rendus et continuent de se rendre », expose l’officier qui estime ce nombre à environ 300 éléments.

Il indique « qu’une dernière chance » a été donnée aux éléments qui se trouvent à l’intérieur du camp pour qu’ils se rendent afin d’éviter l’affrontement.

Mais plus tard dans la soirée, aux environs de 17h, des détonations ont été entendues à Ouagadougou ce mardi 29 septembre 2015 aux environs de 17 heures GMT. Celles-ci proviennent de l’assaut donné par les Forces armées nationales contre le camp Naaba Koom où se sont retranchés les derniers résistants de l’ex-RSP, après des tirs à l’arme lourde depuis le camp Sangoulé Lamizana sur le camp Naaba Koom, selon l’Etat major général des armées.

Pour rappel, cette intervention de l’armée a débuté ce 29 septembre 2015. Les populations ont été invitées à rester prudentes et à être attentives aux consignes de l’état-major. Le Général Djibrill Bassolé, accusé par le gouvernement de transition de collaborer avec les putschistes du 17 septembre 2015, a été mis aux arrêts ce mardi.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page