Procès affaire fraude aux concours directs : Le verdict

Le verdict du procès des 23 inculpés pour fraude et complicité de fraude aux concours directs de la fonction publique session 2015 est tombé comme prévu dans la matinée du vendredi 23 octobre 2015. Six (06) des vingt et trois (23) accusés dont le directeur du cabinet de conception et le responsable des centres Birba Formations ont écopé de la peine maximale de 12 mois d’emprisonnement et d’amendes de 500 000 F CFA. Les dix-sept (17) autres co-accusés ont été condamnés à la peine d’emprisonnement de 6 mois et d’amendes de 150  000 F CFA. Un seul accusé a bénéficié d’un sursis.

La suite après cette publicité

Les 23 inculpés dans le cadre du procès d’accusation de fraude et/ou complicité de fraude ont connu leur sentence ce matin au Tribunal de grande instance de Ouagadougou. Ils ont tous été reconnus coupables des faits qui leur sont reprochés par le tribunal.

Coupables de fraude. Ont été reconnus coupables de fraude Tou Issouf du cabinet de conception, Compaoré Seydou, Ouédraogo Ousmana, Ilboudo Lassané, Kabré Sougrinooma Hyppolite, Birba Saidou des centres Birba Formations.

Coupables également. Sont déclarés coupables, Anabégou Assata, Oulon Abouga, Birba Karim, Ouédraogo Amado, Guissou Salif, Gansoré Charles, Kapioko Léonie, Sawadogo Zénabo, Gnanou Siaka, Oulon Blandine, Ouédraogo Alidou, Gansoré Moumouni, Tamboura Safiatou, Birba Issouf et Tapsoba Sakawendé Yannick.

Complicité de fraude. Guébré Evelyne Marie Chantal et Oulon Ouézzin Louis, directeur de la RTB Télé, eux ont été déclarés « coupables de faits de complicité de fraude aux concours directs de  la fonction publique session 2015 ».

Peine maximale. Elle a notamment été prononcée par le tribunal contre M. Tou Issouf, directeur du cabinet de conception des sujets des concours, et Birba Saidou, responsable des centres Birba Formations et 4 autres coaccusés.

A sa séance délibérative ce jour, le tribunal « en répression condamne, Thou Issouf, Compaoré Seydou, Ouédraogo Ousmana , Ilboudo Lassané, Kabré Sougrinooma Hyppolite, et Birba Saidou à la peine d’emprisonnement de 12 mois et d’amende de 500 000 francs »

Peine d’emprisonnement de 6 mois. Le tribunal « condamne aussi Oulon Abouga, Birba Karim, Ouédraogo Amado, Guissou Salif, Gansoré Carles, Kapioko Léonie, Sawadogo Zénabo, Gnanou Siaka, Guébré Evelyne Marie Chantal, Oulon Ouézzin Louis, Oulon Blandine, Ouédraogo Alidou, Gansoré Moumouni, Tapsoba Safiatou, Birba Issouf et Tapsoba Sakawendé Yannick à la peine d’emprisonnement de 6 mois et d’amendes de 150 000 francs »

Une des accusées en la personne de Sawadogo Mariam Aissata écope de la peine « de 6 mois d’emprisonnement et d’amendes de 500 000 francs  assortis de sursis ».

A noter que tous les 23 inculpés que sont Tou Issouf, Compaoré Seydou, Ouédraogo Ousmana, Ilboudo Lassané, Kabré Sougrinooma Hyppolite, Birba Saidou, Abouga Oulon, Birba Karim, Ouédraogo Amado, Ilboudo Sabine, Gansoré Charles, Kapioukou Léonie, Sawadogo Zénabo, Gnanou Siaka, Oulon Blandine, Ouédraogo Alidou, Gansoré Moumouni, Tamboura Safiatou, Birba Issouf, Tapsoba Sakawendé Yannick, Oulon Ouézzin Louis, Guébré Evelyne Marie Chantal et Anabégou Assata ont tous été solidairement condamnés par le tribunal dans la présente affaire.

Le tribunal en dernier lieu leur donne la possibilité de faire appel dans les quinze jours qui suivent s’ils ne sont pas satisfaits de la décision. L’avocat de Tou Issouf a indiqué qu’il usera de ce droit.

Oui Koueta

Burkina24

publicite


publicite

Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page