FITMO 2015 : Quartiers libres et gratuits

2663 0

La 15e édition du Festival international du théâtre et de marionnettes de Ouagadougou (FITMO) a ouvert ses portes ce mercredi 2 décembre 2015 à l’espace culturel Gambidi en présence des pays invités et  des festivaliers.

Le FITMO 2015 se veut une édition de transition pour basculer dans les années impaires, cela, selon les organisateurs, « afin que le festival ne coïncide avec aucune autre activité culturelle au Burkina,  de sorte à permettre aux artistes qui le souhaitent de prendre part à toutes les activités ». 

Mise à part la fête, le festival est aussi un cadre de rencontre et d’intégration. A cet effet, les différents participants  mèneront la réflexion autour du thème « le rôle du théâtre d’intervention sociale  dans les politiques de développement en Afrique ».

Et pour rapprocher l’art et les artistes de la population, les spectacles  de théâtre et la participation aux formations et ateliers sont libres et gratuits au public pour toute l’édition au Burkina et au Togo.

Le représentant du ministre de la culture et du tourisme, Sougué Allasane, a salué la pertinence du thème qui s’inscrit dans les préoccupations de l’autorité culturelle  et  réitéré le soutien du ministre à cette activité.

La cérémonie d’ouverture a été le lieu de rendre aussi hommage au professeur Jean-Pierre Guingané, fondateur  du FITMO et aux artistes disparus au cours de l’année.

Ce FITMO se limitera à deux pays, le Burkina et le Togo, au lieu de quatre. Au Burkina, après Ouagadougou, il se délocalisera à Tenkodogo et  au village Opéra à Laongo.

Revelyn SOME

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Article du même genre