Banque : La Côte d’Ivoire démarre la privatisation de la BHCI

Le gouvernement ivoirien va céder ses parts (55,9 %) dans le capital de la Banque de l’habitat de Côte d’Ivoire, BHCI, spécialisée dans le secteur immobilier. Cette privatisation devrait lui permettre d’évoluer vers des services de banque universelle. 

La suite après cette publicité

La privatisation de la Banque de l’habitat de Côte d’Ivoire (BHCI) ressort d’une recommandation faite en 2013 dans une étude du cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC).

Selon Bruno Nabagne KONE, le porte-parole du gouvernement ivoirien, « pour sauver la banque, il fallait lancer sa privatisation car elle perd beaucoup d’argent. Mais, avant cela, elle doit redevenir une banque universelle », a-t- expliqué.

L’État ivoirien détient aujourd’hui 55,9 % du capital de la banque. Selon le plan du gouvernement : 51 % devraient être cédés au secteur privé, les 4,9 % restants devant aller au personnel de la BHCI. Les autres actionnaires sont la Banque ouest-africaine de développement, le promoteur immobilier SCI Demack, le groupe de bancassurance NSIA et l’assureur Somavie.

La BHCI se classe 18e sur 23 banques actives en Côte d’Ivoire, avec moins de 2 % de parts de marché. En 2014, elle comptait un total de bilan de 69,87 milliards de F CFA (106,5 millions d’euros), pour un réseau de 9 agences et 185 employés.

Kouame L.-Ph. Arnaud KOUAKOU/Burkina24

Source: Jeune Afrique

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page