«Wend-Pulum-Noogo » : L’expression musicale du catéchiste Léonard Ilboudo

Le catéchiste Léonard Ilboudo a présenté son premier opus baptisé «Wend-Pulum-Noogo ». Ce chantre veut faire vivre la naissance de l’enfant Jésus en ces moments de fête de la nativité. C’est la ville de Saaba qui a été le théâtre de cette manifestation qui a vu la participation des  autorités religieuses, coutumières et administratives.

La suite après cette publicité

 « Wend-Pulum-Noogo » se veut comme la maturité et la concrétisation en composition musicale du catéchiste Léonard Ilboudo. Bercé depuis l’enfance par l’énergie d’un père chanteur et multi-instrumentaliste –tam tam, lounga,  Leonard Ilboudo voue une admiration  particulière à la chorale.

 Il intègre le mouvement CV-AV de l’église Saint Camille où il s’illustre chaque dimanche dans les animations en tenant les rênes des chansons et du jeu de Goumbè après l’abandon des cours en classe de CM2.

De formation en formation et des expériences acquises au sein des différentes chorales des paroisses de Saaba et Ouagadougou, Léonard Ilboudo  bâtit petit à petit une carrière d’artiste.

A l’ombre des projecteurs, il s’engage en 2014 dans une nouvelle expérience. Cependant, cet album n’aurait pu voir le jour sans l’apport de son parrain Emmanuel Nacoulma, depuis  l’enregistrement, la production jusqu’à la sortie de l’album.

La chorégraphie a été à l'honneur à cette dédicace
La chorégraphie a été à l’honneur à cette dédicace

Cet opus de 8 titres essentiellement chantés en Mooré, porte des styles traditionnels, notamment le Warba avec une forte influence des tendances de chorale.

Sur le plan thématique, l’album «Wend-pulum-Noogo » touche des thèmes fortement sociaux et spirituels avec une dédicace spéciale pour la fête de la nativité, Noël, à travers le titre «Sunoogo n sigdunia ».

On y trouve aussi, entre autres titres, « Biiga Yaaba » (les aïeuls de l’enfant), « Sugri » (le pardon), « pogkoore » (la veuve), « Noglom » (l’amour), « ligdi » (l’argent).

C’est accompagné d’une chorégraphie que l’artiste a étalé tous les titres de cet opus lors de la soirée au grand bonheur des invités.

Et au parrain de manifester toujours son soutien en ces termes : «Je ne ménagerais aucun effort pour promouvoir cet album. Si j’ai été à la base de la création de ce projet, ce n’est pas à sa concrétisation que je vais laisser tomber. Une autre vaste campagne promotionnelle commence dès cet instant», a-t-il assuré.

Revelyn SOME

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page