8-Mars : « Sortez vos pagnes Faso Danfani, lavez-les, repassez-les et portez-les ! » (Laure Hien)

La 159e Journée internationale de la femme se tiendra cette année au Burkina Faso sous le thème «Entreprenariat agricole des femmes : obstacles, défis et perspectives » et sous le patronage de Sika Kaboré, épouse du chef de l’Etat. La ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, Laure Zongo/Hien, a animé une conférence de presse ce jeudi 26 février 2016 pour annoncer les activités et donner plus d’éclaircissement sur certaines questions qui font des gorges chaudes, notamment le pagne Faso Danfani.

La suite après cette publicité

L’entreprenariat féminin contribue à 70% à la formation du PIB,  relève la ministre Laure Zongo/Hien. Avec la conviction qu’il constitue un moteur de la croissance économique et de création d’emplois au Burkina Faso, à l’occasion du 8-Mars, les réflexions se poursuivront sur son volet agricole, d’où le thème «  Entreprenariat agricole féminin : obstacles, défis et perspectives ».

 Un premier diagnostic montre que les femmes sont confrontées à des inégalités  dans l’accès aux ressources financières, à la terre, aux semences, aux technologies auxquelles s’ajoutent les pesanteurs socioculturelles, les difficultés d’éducation et de formation professionnelle.

C’est en ce sens que  le gouvernement, conscient de ces réalités, a pris des mesures,  à savoir l’attribution de 25 à 30% des terres nouvellement aménagées par l’Etat aux femmes et la facilitation de leur accès aux crédits.

La question de l'entreprenariat des femmes sera abordée lors de ce 8-Mars © Burkina24
La question de l’entreprenariat des femmes sera abordée lors de ce 8-Mars © Burkina24

Outre la conférence publique sur le thème, plusieurs activités sont au programme pour célébrer cette journée. Il s’agit de mariages collectifs, du concours de la meilleure femme entrepreneure agricole, de séances de dépistage de cancers féminins, d’expositions-ventes des produits de femmes et de décorations de  femmes et hommes qui se sont distingués dans la promotion de la femme.

Ce qui a été supprimé

Des changements sont annoncés. C’est ainsi  que la Semaine de la femme a été supprimée, car pour la ministre, elle engendrait beaucoup de dépenses pour la mobilisation des femmes.  La célébration tournante du 8-Mars est aussi annulée.

 « C’est pour permettre à chaque région de fêter comme elle l’entend. Mais nous allons faire un bilan de la célébration tournante. S’il est pertinent, nous reprendrons la célébration tournante », a-t-elle laissé entendre. La cérémonie officielle, elle, se tiendra à Ouagadougou.

Le Faso Danfani en question

L’innovation reste l’organisation de visites guidées des entreprises des femmes afin d’encourager les unes et inciter les autres. Néanmoins, la ministre est revenue sur les polémiques autour du pagne Faso Danfani.

Le thème. «Les différentes couleurs de pagnes tissés présents sur le marché  ne posent pas de problème, commence-t-elle. Les thèmes différents sur les pagnes aussi ne sont pas un dysfonctionnement. On ne peut pas imposer un thème, les réalités n’étant pas les mêmes.

En plus,  il n’y a que 2 ou 3 régions qui ont opté pour un autre thème sur les pagnes. Cependant,  l’idée du thème principal y est. C’est selon leur sensibilité, ce n’est pas une question de manque d’unicité ».

Danfani importé. Quant au pagne Faso Danfani importé, la ministre reconnait que le gouvernement a  pris la décision du port du pagne tissé comme pagne officiel du 8-Mars mais n’a pas pris de mesures pour protéger cette décision. « Nous nous sommes engagées à côtoyer ce pagne imprimé et importé,  mais des mesures seront prises pour la protection du pagne tissé 8-Mars seulement », assure-t-elle.

Pour ce qui est du coût, dit-elle, « il n’y a pas de mesures à ce niveau. On dit à défaut de la mère,  on tète la grande mère ».  Laure Zongo/Hien a appelé au port du Faso Danfani, quel qu’il soit. « Que celles qui n’ont pas les moyens de s’acheter un nouveau pagne estampillé 8-Mars, si vous avez vos pagnes Faso Danfani, sortez-les, lavez-les, repassez-les et portez-les. L’idée est de sortir tous en Faso Danfani le 8-Mars », lance-t-elle.

Revelyn SOME

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page