Côte d’Ivoire: Affi N’Guessan assigne Aboudramane Sangaré en justice pour « usurpation de titre »

Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, a assigné en justice ce lundi 29 février 2016 Aboudramane Sangaré pour « usurpation du titre de président du Front populaire ivoirien ». Ces deux personnalités revendiquent chacune la présidence du parti de Laurent Gbagbo dont le procès reprend ce jeudi 03 mars à La Haye en Hollande.

La suite après cette publicité

Dans une décision judiciaire rendue publique en avril 2015 dernier et relative à cette affaire, le camp Fpi, conduit par Aboudramane Sangaré, avait essuyé un revers.

« Faisons injonction à Douaty Alphonse, Oro Hubert Gauze et Aboudramane Sangaré de s’abstenir d’utiliser le logo et l’entête du Fpi ce, jusqu’à intervention d’une décision de la juridiction saisie au fond du présent litige », avait ordonné la justice ivoirienne.

Selon Fratmat Info, il est, alors, reproché à Aboudramane Sangaré le « non-respect de la décision de justice d’avril 2015 ».  La justice ivoirienne avait, par ailleurs, indiqué que le non-respect de cette décision par les concernés entraînerait une amende de 10 000 000 de F CFA.

Cette plainte de Pascal Affi N’Guessan fait suite à un meeting, le 25 février 2016, à Abidjan-Yopougon où Aboudramane Sangaré s’est adressé aux militants du parti de Laurent Gbagbo, le FPI, en qualité de président.

L’audience de cette affaire est prévue pour le vendredi 4 mars prochain.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page