Fada : Les Koglweogo démobilisés, selon la gendarmerie

La gendarmerie nationale, dans un communiqué sur sa page Facebook, a annoncé une démobilisation au sein des rangs des Koglweogo venus la veille vendredi à Fada pour réclamer la libération de 10 des leurs arrêtés pour des faits de coups et blessures sur un présumé voleur de bétail.

La suite après cette publicité

Lire aussi : Fada : Risque d’affrontement entre forces de l’ordre et Koglweogo


« Ils seraient entrain de rejoindre leur localité d’origine, note le communiqué. Aucun affrontement entre ces groupes et les forces de l’ordre n’a été enregistré ». La gendarmerie ajoute que « le Régiment Inter arme de l’Armée de Terre, les C.R.S. et les Unités de Gendarmerie basés à Fada restent en alerte« .

L’AIB annonce qu’une réunion de crise a eu lieu dans la matinée entre les Forces de défense et de sécurité et le Haut-commissaire et que les Koglweogo sont toujours à l’entrée de la ville de Fada, en attente d’une négociation.

La libération des dix Koglweogo n’est cependant pas à l’ordre du jour. Le Procureur du Faso joint par le correspondant de la RTB Télé a indique que « la procédure judiciaire suit son cours » et qu’il « n’est pas question d’une quelconque libération ».

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page