Attentats en Côte d’Ivoire : La solidarité du gouvernement burkinabè

Des attentats ont frappé la Côte d’Ivoire dans la ville balnéaire de Grand-Bassam, ce 13 mars 2016, faisant au moins 16 morts et plusieurs blessés. Dans une déclaration, le Premier ministre burkinabè Paul Kaba Thiéba, témoigne le soutien du gouvernement burkinabè au peuple ivoirien.

La suite après cette publicité

Le chef du gouvernement burkinabè a qualifié de « lâche et ignoble » l’attentat perpétré à Grand-Bassam. Paul Kaba Thiéba a indiqué qu’il s’agissait d’actes dont le but est de « saper la liberté, la démocratie et le progrès du peuple ivoirien sous l’impulsion » du Président Alassane Ouattara.

Les relations entre le Burkina et la Côte d’Ivoire, en berne vers la fin de l’année 2015 du fait du putsch du 16 septembre, ont connu un début de réchauffement.

Le Premier ministre burkinabè a présenté ses condoléances aux familles des victimes ivoiriennes et réaffirmé sa « solidarité avec le gouvernement et le peuple ivoiriens ».

Burkina24


La déclaration en intégralité

C’est avec une profonde consternation que nous avons appris le lâche et ignoble attentat qui vient de frapper le peuple frère de Côte d’Ivoire en ce jour du 13 mars 2016.

Au nom du Gouvernement du Burkina Faso, nous condamnons avec la plus grande fermeté ces actes de terrorisme et de barbarie dont le but inavoué est de saper la liberté, la démocratie et le progrès du peuple ivoirien, sous l’impulsion de son Excellence le Président Alassane Ouattara.

Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes et à toute la nation ivoirienne ainsi que nos vœux de prompt rétablissement aux blessés.

Le Gouvernement du Burkina Faso réaffirme sa solidarité avec le Gouvernement et le peuple ivoiriens en ces instants douloureux.

Le Premier Ministre

Paul Kaba THIEBA

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page