Côte d’Ivoire : Le directeur de l’information de la RTI débarqué

Les nombreuses plaintes des ivoiriens contre la RTI, la Radio télévisiondiffusion ivoirienne, le groupe de l’audiovisuel public, pour sa gestion de l’attaque terroriste de dimanche 13 mars dernier de Grand-Bassam, viennent d’avoir raison de son directeur de l’information, Koné Lanciné, suspendu de ses fonctions depuis ce jeudi 17 mars. Cette attaque avait provoqué la mort de 19 personnes.

La suite après cette publicité

Son intérim est assuré désormais par le directeur de la station régionale de Bouaké, située  dans le centre du pays.

Au niveau du personnel, c’est l’incompréhension. Un journaliste de cette maison que nous avons contacté dès l’annonce de cette décision a dit ne pas comprendre cette décision même si les raisons avancées ont été le sentiment général de tous les Ivoiriens, à savoir « la démission de la RTI au cours de l’événement. »

« Même certaines chaines de télévisions étrangères ont improvisé un plateau sur les attentats en Côte d’Ivoire pendant que sur notre télévision nationale passait un match du championnat national de ligue 1  » a-t-il rappelé.

Toujours selon le confrère, « dans le cas d’espèce, c’est le Directeur Général qui devrait « sauter ». Rappelons-nous des circonstances qui ont motivé le départ de l’ancien DG de la RTI, Brou Aka Pascal, elles ont très négligeables comparées à celle-ci, mais le patron actuel a gardé sa place et c’est le pauvre Directeur de l’Information qui paye. C’est aussi ça la vie », a-t-il expliqué.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page