Prix des produits de grande consommation : Les besoins des Burkinabè selon la LCB

Ceci est une déclaration de la Ligue des Consommateurs du Burkina qui livre les résultats d’une enquête sur les besoins des consommation sur les prix des produits de grande consommation.

La suite après cette publicité

Consommateurs du Burkina Faso,

Un sondage effectué par la LCB au cours du premier trimestre de cette année, dans les grandes villes du Burkina Faso, a révélé que plus de 85% des personnes interrogées ne sont pas satisfaites de la qualité et de l’évolution des prix des produits et services de grande consommation. Ainsi, elles souhaitent voir consentir encore des efforts sur les quatre (04) grands secteurs que sont :

  • les produits de grande consommation :

Les consommateurs continuent de subir la flambée des prix de certains aliments de base comme le riz, le maïs, le haricot, le sorgho et le mil ; Aussi, leur santé reste-t-elle parfois affectée par de nombreux produits tels que les huiles alimentaires ne répondant pas aux normes sanitaires, le lait périmé, les eaux dites minérales de qualité douteuse, les boissons en cannette périmées, les vinaigres de contrefaçon, le pain de mauvaise qualité, le sel non iodé, etc. Ces produits impropres à la consommation inondent de façon flagrante nos marchés et constituent un danger public permanent pour la santé des consommateurs.

Face à une telle réalité, la LCB invite le gouvernement à :

  • La mise en place d’une centrale d’achat des produits alimentaires de grande consommation ;
  • L’opérationnalisation des services de contrôle et de répression par un meilleur renforcement de capacité, et un durcissement des peines encourues par les contrevenants.
  • les services de la téléphonie mobiles :

Les populations continuent de subir la mauvaise qualité des services des opérateurs de téléphonies mobiles notamment la communication, la connexion internet, les SMS publicitaires intempestifs, parfois mensongers et à des heures non indiquées. La LCB dénonce sans réserve les pratiques peu orthodoxes et que l’on pourrait qualifier de mafieuses de ces compagnies de téléphonie et le silence coupable de l’ARCEP.

 Elle exige :

  • la relecture du cahier des charges ;
  • la représentation des consommateurs dans le Conseil de régulation de l’ARCEP, à travers leurs organisations de défense.

  • Les coupures intempestives d’électricité et d’eau:

Alors qu’il ne passe plus 48h sans que les populations ne soient confrontées à des coupures d’électricité et d’eau, le gouvernement propose sous l’impulsion du ministère de l’énergie la location de groupes pour un montant d’environ 25 milliards de francs CFA  en lieu et place de la SONABEL. Est-ce un désaveu de la Nationale d’électricité qui à l’accoutumé avait la charge d’une telle opération ? Quant à l’ONEA, les consommateurs attendent toujours des réponses du côté du gouvernement qui tardent à venir.

En attendant que les récentes mesures confirment leur efficacité, les consommateurs sont victimes de nombreux désagréments, et la LCB invite la SONABEL et l’ONEA à prendre des mesures idoines  pour soulager les consommateurs. Il faut à ce titre :

  • supprimer purement et simplement la pénalité de retard et la prime fixe;
  • Rendre opérationnel les guichets de règlement des factures ;
  • Relire la structuration de la tarification au niveau des factures avec l’ensemble des acteurs.

  • Le prix du carburant à la pompe:

Il est regrettable de constater à ce niveau que la baisse du prix du baril de pétrole sur le marché international n’a toujours pas eu un effet significatif sur le prix du carburant à la pompe et sur le prix des tickets de transports. La LCB exige donc la baisse du prix du carburant à la pompe et celle du prix des tickets de transports.

Au regard de tout ce qui précède, la LCB ose croire que le Gouvernement prendra en compte les propositions des consommateurs exprimées dans la présente déclaration.  

LCB, Consommons encore mieux !!!

Président

    Pierre NACOULMA

              Chevalier de l’Ordre du mérite burkinabè

publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page