Biens mal acquis : La justice française aux trousses de Teodoro Nguema Obiang Mangue

Le parquet français a demandé l’ouverture d’un procès en France contre le fils du Président équato-guinéen, Teodoro Nguema Obiang Mangue, dans le cadre de l’affaire des « biens mal acquis », a rapporté Jeune Afrique ce jeudi 26 mai.

La suite après cette publicité

Teodoro Nguema Obiang Mangue, dit Teodorin a été convoqué devant le Tribunal correctionnel de Paris à la suite d’un réquisitoire du procureur de la République faisant partie du parquet général de Paris. Cette annonce a été faite par les associations Sherpa et Transparency International dans un communiqué publié ce 26 mai.  Notons, par ailleurs que ces deux organisations sont à l’initiative de cette procédure.

Le fils du président équato-guinéen devrait être jugé pour différentes infractions financières, dont notamment « des opérations d’investissements cachés, de blanchiment, de détournements de fonds publics, d’abus de biens sociaux, d’abus de confiance et de corruption », indique Jeune Afrique.

En mars 2014, Teodorin Obiang avait été mis en examen par la justice française le soupçonnant d’enrichissement illicite au regard de son patrimoine, en France, estimé à plusieurs centaines de millions d’euros.

Teodorin Obiang avait demandé en vain l’annulation de sa mise en examen, sous prétexte de jouir d’une certaine immunité grâce à son statut de vice-président chargé de la Défense et de la Sécurité de l’État en Guinée équatoriale.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Jeune Afrique

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page