Soudan du Sud : L’Ouganda rapatrie ses ressortissants

L’Ouganda a décidé ce jeudi 14 juillet 2016 de l’envoi de troupes pour l’évacuation de ses ressortissants du Soudan du Sud. Les autorités américaines et allemandes ont décidé d’en faire autant pour rapatrier pour protéger leurs ambassades respectives.

La suite après cette publicité

La situation sécuritaire au Sud Soudan ne rassure plus personne malgré le cessez-le-feu décrété par le président sud-soudanais Salva Kiir le lundi 10 juillet dernier. Les autorités ougandaises ont diligenté un impressionnant convoi militaire qui a traversé les frontières Sud-soudanaises pour évacuer leurs compatriotes.

Selon l’AFP, ces forces ont pour principale mission de sécuriser la route conduisant à Juba, la capitale du Sud Soudan, et évacuer les Ougandais qui y sont coincés.

C’est au total des centaines de soldats, des véhicules blindés et une cinquantaine formant ce convoi qui devrait permettre le rapatriement de 3.000 Ougandais résidant à Juba.

Les violences au Sud-Soudan, opposant les troupes fidèles au président Salva Kiir, et aux forces de l’ex-rebellion dirigée par le vice-président Riek Machar, avaient connu un pic la semaine dernière.

Les humanitaires estiment que 42 000 civils ont été jusqu’à maintenant déplacés par les combats à Juba. 7 000 d’entre eux ont rejoint les camps protégés par la Minuss, l’Opération l’ONU au Soudan du Sud. Ce pays qui est indépendant depuis 2011, est déchiré depuis décembre 2013 par une guerre civile marquée par des massacres inter-ethniques, causant plusieurs dizaines de milliers de morts et près de trois millions de déplacés à ce jour.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Africanews & Le Monde

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page