Verdict du procès des élèves de Gounghin : Un an de prison ferme et 1 350 000 F CFA d’amende

Le procès des trois élèves du lycée départemental Saint Joseph de Gounghin a livré son verdict. C’est une peine de 12 mois de prison ferme pour chacun, plus une amende d’un million trois cents cinquante mille francs CFA en guise de dédommagement des engins des enseignants brûlés. C’est ce qui ressort de la décision rendue par le tribunal correctionnel de Tenkodogo le 25 août dernier.

La suite après cette publicité

Le tribunal de grande instance de Tenkodogo dans son audience correctionnelle du 11 août dernier a déclaré  Pascal Yougbaré, Assami Oubda et Noufou Oubda, tous des élèves du lycée Saint Joseph de Gounghin, coupables des « faits de manifestations illicites et de destruction de biens meubles à eux reproché ».

Ils sont donc condamnés à un an de prison ferme chacun, plus une amende de 1 350 000F CFA en guise de dédommagement.

Le tribunal, dirigé par Haté Yves Mané, condamne ces trois coupables à payer à Dindané Sayba, le proviseur du lycée, la somme de 500 000F CFA,  à Saïdou Kaboré la somme de 450 000F CFA et à Nobila Bernard Ouédraogo, la somme de 400 000F CFA au titre de la réparation des préjudices qu’ils ont subis.

En rappel, au cours de l’audience du 11 août dernier, la partie civile avait réclamé le dédommagement des engins brûlés et le procureur Armel Sama avait requis 24 mois de prison ferme.

Martin OUEDRAOGO

Correspondant de Burkina24 à Tenkodogo

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page