Gabon : Jean Ping appelle à la grève générale

A quelques 5 jours de la reconduction du Président sortant Ali Bongo à la tête du Gabon, la tension est toujours vive. L’opposition contestant les résultats de la dernière présidentielle a appelé les Gabonais à rester chez eux. 

La suite après cette publicité

C’est par le biais des réseaux sociaux que l’opposant Jean Ping a appelé dans un « message à tout le peuple gabonais » à s’abstenir de se rendre à leurs lieux de travail. « Puisqu’ Ali Bongo veut tuer les Gabonais, je déclare le Gabon pays mort », a ordonné Jean Ping tout en invitant ses concitoyens à rejeter la violence en privilégiant le blocage économique du pays pour faire fléchir Ali Bongo.

Depuis la proclamation des résultats de la présidentielle gabonaise, le mercredi 3 septembre dernier, l’opposant Jean Ping conteste la victoire du président sortant Ali Bongo et s’est autoproclamé au lendemain du vote du 27 août dernier lors d’une conférence de presse à son domicile.

L’opposition gabonaise s’insurge contre le score fleuve de plus de 90% des voix pour une participation supérieure à 99% en faveur d’Ali Bongo dans la province du Haut-Ogooué, fief de la famille Bongo.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24                                                                                                            

Source: Jeune Afrique

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page