Burkina : A 19 ans, il fabrique une voiture électrique

17347 0

La petite vidéo de la « voiture »  électrique fabriquée par un jeune élève burkinabè faisait le tour du web depuis quelques semaines. Ce lundi 19 septembre 2016, Burkina24 a rencontré le « génie », Abdoul-Rafat Ouédraogo, fabricant de ce qu’il convient d’appeler la première voiture électrique du Burkina.

Timide, le regard fuyant, Abdoul-Rafat Ouédraogo vient fraîchement de décrocher un baccalauréat F3 (électrotechnique). Dans cette série, il a coiffé tous les candidats avec une moyenne « exceptionnelle » de 15,85/20. Sa performance a été saluée par le président du Faso en personne.

Le fabricant de la première voiture électrique du Burkina était élève au Lycée polytechnique privé du Kadiogo (LPPK), puisque désormais bachelier, a évalué son investissement pour la conception de cette voiture à 600 000 F CFA. « Cela a été possible avec la contribution de mon père », indique-t-il.

Vidéo : C’est pendant les vacances qu’ Abdoul-Rafat Ouédraogo a fabriqué sa voiture

Burkina 24

Une armoire innovante

Abdoul-Rafat Ouédraogo, 19 ans, n’a pas seulement fabriqué que la première voiture électrique du Burkina. Ce mordu de la technique a également mis au point une armoire aux ouvertures électriques. Il suffit d’un bouton et d’une patience de 30 secondes pour que l’armoire s’ouvre intégralement.

Pour les perspectives, dit-il, « l’idée est là. Il reste à la perfectionner et cela n’est possible que par la formation dans une université de qualité. S’il y a la possibilité, je vais donner le meilleur de moi-même pour encore faire mieux », lance Abdoul-Rafat Ouédraogo comme appel.

Georges Simporé, professeur d’électrotechnique au Lycée polytechnique privé du Kadiogo (LPPK), ne tarit pas d’éloges à l’endroit de son élève, Abdoul-Rafat Ouédraogo. Mais l’essentiel pour lui, dit-il, c’est d’encourager l’initiative pour la faire fructifier. Avis donc aux bonnes volontés.

aaaa

vlcsnap-2016-09-19-19h46m25s076

Lire la suite ici

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article du même genre