Contrôles de police : La précision du directeur général

Des internautes ont fait état sur les réseaux sociaux d’engins, empruntés par des usagers,  qui ont été saisis lors de contrôles de police et dont les propriétaires auraient payé des amendes avant de récupérer leurs motos.

La suite après cette publicité

Dans un communiqué parvenu à Burkina24, daté du 28 septembre 2016 et signé du directeur général adjoint de la police nationale, Ousmane Sawadogo, le directeur général a tenu à faire des précisions.

Il indique d’abord que cette opération a été «ponctuelle» et n’a concerné que la nuit du 7 au 8 septembre 2016. Le directeur général ajoute ensuite que «l’opération visant à interpeller les usagers non propriétaires de leurs engins, en réaction à des plaintes de plusieurs personnes spoliées de leurs engins et de leurs pièces justificatives» n’était soumise «au payement d’aucune amende, sauf si une autre infraction était relevée contre» les intéressés.

Par ailleurs, pour les usagers qui auraient été victimes de cette amende, le directeur général les invite à se référer au chef de service du commissariat concerné ou d’appeler au 80 00 20 20.

Burkina24 

 

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page