Affaire du pont Nazinon : Un autre ex-RSP recherché

L’affaire du pont Nazinon semble être celle des militaires de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Un autre avis de recherche a été émis contre l’un d’eux qui était cette fois en poste à Tenkodogo. 

La suite après cette publicité

Le communiqué de la gendarmerie nationale, parvenu à Burkina24, indique que  « le (soldat) de première classe Compaoré Mohamadi, en service au 31è RIC de Tenkodogo et ex-élément de l’ancien RSP, est activement recherché dans le cadre des investigations liées à l’accrochage du Pont Nazinon« . 

Lire aussi

Affaire du pont Nazinon : Un militaire de l’ex-RSP « activement » recherché

Burkina24

L’avis de recherche précise qu’il a une cicatrice sur la joue gauche. La gendarmerie nationale a préconisé d’appeler le 16 ou la brigade de gendarmerie la plus proche.

Pour rappel, quatre militaires de l’ex-RSP ont été appréhendés sur le pont Nazinon, et deux sont morts en tentant de s’échapper. Un cinquième fait l’objet d’un avis de recherche. Il s’agit de l’adjudant Gaston Coulibaly. Ces hommes devraient participer à un « plan » dont les contours exacts restent pour le moment dans l’antre des supputations.

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page