Volley-ball : C’est reparti pour la Coupe du ministre de la défense !

Après une année d’interruption, la Coupe du ministre de la défense nationale et des anciens combattants a repris du service depuis le jeudi 20 octobre 2016 sur le plateau de volleyball de l’Institut supérieur des sports et du développement humain (ISSDH) ex INJEPS (Institut National de la jeunesse de l’éducation physique et sportive). En match d’ouverture, le Groupement Central des Armées (GCA) s’est imposé 3 sets 0 face à l’équipe de la douane.

La suite après cette publicité

Chaque année, à l’orée de l’anniversaire des forces armées nationales, les différents corps militaires et paramilitaires se retrouvent autour de la Coupe du ministre de la défense nationale et des anciens combattants en volley-ball pour s’offrir un cadre d’échange, de brassage et de fraternité. Cette année encore, à l’occasion du 56ème anniversaire des forces armées nationales, dix équipes de volley-ball s’affrontent pour détrôner le Groupement Central des Armées (GCA) détenteur du trophée en 2013.

La dernière édition n’a pu se tenir à cause du coup d’Etat du 16 septembre orchestré par le général Gilbert Diendéré et les éléments de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle. Pour le match d’ouverture, l’équipe du Groupement central des armées a confirmé qu’elle tenait à son trophée en s’imposant 3 sets à 0 devant l’AS Douanes. Le GCA n’a pas fait de cadeau à son adversaire (25-12 ; 25 -12 ; 25-8).

Le chef d’Etat-major général des armées le général de Brigade Pingrenoma Zagré, présent lors du match d’ouverture, a noté que la partie s’est jouée dans un esprit de fair-play et a souhaité qu’il en soit ainsi pendant tout le long de la compétition. Il a aussi espéré que cette compétition va contribuer à renforcer la cohésion mais aussi l’endurance physique au sein des différents corps.

La compétition se déroule sous forme de championnat en deux groupes de cinq équipes. Les différents corps inscrits à ce tournoi sont l’armée de l’air, l’armée de terre, la brigade des sapeurs-pompiers, la Douane,  la garde de sécurité pénitentiaire, les agents des eaux et forêts, le Groupement central des armées, la gendarmerie nationale, la Police Nationale et la Police Municipale.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page