Egypte : Le président du syndicat de la presse condamné à deux ans de prison

Le président du syndicat de la presse égyptienne et deux de ses collaborateurs ont été condamnés ce samedi 19 novembre 2016 par un tribunal de leur pays à deux ans de prison chacun. Il leur est reproché d’avoir abrité deux reporters recherchés par la police.

La suite après cette publicité
Réagissant à propos de ce verdict, le président du syndicat Yehia Kallache a déclaré que sa condamnation ne devrait pas émousser son engagement concernant les droits et libertés des journalistes.

« Nous avons encore des combats à mener pour les droits des journalistes, en particulier ceux qui sont emprisonnés, ainsi que le projet de loi sur la presse (actuellement débattu au Parlement) », a-t-il indiqué.

Yehia Kallache, son secrétaire général Gamal Abdelrahim et le chef de sa commission des libertés Khaled Elbalshy étaient jugés depuis juin.

Une descente de la police au siège de ce syndicat début mai dernier avait permis l’arrestation de deux reporters dans les locaux du syndicat. Ils étaient dans le collimateur de la police égyptienne pour “incitation à manifester”.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Africanews

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page