Noël 2016 : « Cette année, les gens ont été plus sages que d’habitude »

La police nationale a animé un point de presse ce jeudi 29 décembre 2016 à Ouagadougou. Cette rencontre visait à présenter le dispositif sécuritaire mis en place pour les fêtes de fin d’année et profiter faire le bilan de la Noël passée.

La suite après cette publicité

Dans le cadre de la sécurisation des fêtes de fin d’année, la police nationale a mis en place un dispositif dans la ville de Ouagadougou en vue de permettre aux citoyens de traverser cette période en toute quiétude.

Ce dispositif concerne la prévention de l’insécurité routière qui a été confiée à la direction régionale de police nationale du centre. Un effectif de 1085 policiers est déployé sur 112 carrefours de la ville de Ouagadougou.

La  sécurisation des lieux de cultes et la mise sur pied des patrouilles de dissuasion sont revenues aux unités d’intervention, composées de la Compagnie républicaine de sécurité, de la Brigade anti-criminalité et de l’Unité polyvalente, avec plus de 424 éléments déployés, soit un effectif total de près de 2000 policiers.

Pour ce qui concerne le bilan de la période du 24 au 25 décembre 2016,  92 cas d’accidents de circulation routière ont été enregistrés, dont un décès, 11 blessés graves et 31 blessés légers. Des chiffres en baisse de 65% par rapport aux statistiques de 2015.

Le commissaire principal police Irnou Kambiré affirme par ailleurs que le taux d’accidents et de banditisme est également en baisse par rapport à l’année écoulée. « 49 cas de vol, 4 cambriolages, 1 cas d’escroquerie, 6 cas d’abus de confiance, 2 cas d’agressions », ont en effet été notés, conduisant le commissaire à affirmer que  « cette année, les gens ont été plus sages que d’habitude ».

Le commissaire principal a néanmoins appelé les populations à toujours faire preuve de prudence. Il a aussi précisé que les pétards restent interdits au Burkina.

Jules César KABORE

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page