Etalons en bronze : « Personne ne nous voyait aller si loin » (ministre des sports)

3838 0

Après le fiasco de 2015 suivant la finale perdue de 2013, leurs peaux étaient vendues moins chères avant le début de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) organisée par le Gabon. Un fait sur lequel le ministre des sports Taïrou Bangré n’a pas manqué de revenir. Il faisait lui aussi partie des sceptiques avant de rejoindre les Etalons en terre gabonaise.

Taïrou Bangré a fini par l’avouer dimanche soir lors de la cérémonie de décoration du 11 national et du staff technique. « Avant d’y aller, personne ne nous voyait aller si loin. On pensait que dès la première semaine, on allait revenir », a admis le ministre des sports. Mais au fil des matchs, les Etalons ont prouvé qu’ils étaient plus valeureux et donc avaient encore quelque chose à prouver.

« Ils ont été à la hauteur », a reconnu le ministre. Taïrou Bangré n’a pas manqué non plus de revenir sur le réconfort et les appels d’encouragements du Chef de l’Etat, qui l’ « a toujours appelé pour savoir l’état des joueurs ». Toute chose qui, selon lui, leur a donné beaucoup de motivation.

Conclusion, les Etalons ont remporté le petite finale contre les Black Stars du Ghana en marquant un but décisif avant la fin du match. Et avec la troisième place remportée, Taïrou Bangré parle à présent de  « grande » combativité, professionnalisme et d’un « grand » patriotisme.

Ce qui fait d’eux des « modèles » et des « exemples » à ses yeux.  « Le Président gabonais m’a dit en privé que nous avons la meilleure équipe de cette CAN», poursuit-t-il avec les révélations. Ce en quoi il dit croire « fortement » après la confrontation avec l’Egypte. « Je pense que pour les échéances à venir, vous allez nous régaler », espère le ministre des sports. 

Oui KOETA

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Koeta

Je pense que 'la vitalité d'un pays se mesure (en partie) à celle de ses journalistes'. Merci de participer à cela à travers vos retours de lectrices et lecteurs. I believe that 'the vitality of a country is meseared (in part) by that of its journalists'. Thank you for being part of the adventure by giving feedback.

Article du même genre

L’EFP-TP recrute

Posted by - 26 septembre 2017 0
Le Directeur Général de l’Ecole de Formation  et de Perfectionnement des travaux Public (EFP-TP) informe le public que pour l’année…