8-Mars 2017 en différé à Tanghin-Dassouri

La commune de Tanghin-Dassouri, située à 25 kilomètres de Ouagadougou dans la région du centre, à l’instar du reste du monde a célébré en différé, l’autre moitié du ciel ce samedi 22 avril 2017.

La suite après cette publicité

« La valeur morale de la personne humaine : responsabilité des communautés  dans la lutte contre l’exclusion sociale des femmes ». C’est par ce thème national de la 160ème de la journée internationale de la femme, que les femmes de la commune de Tanghin-Dassouri ont organisé cette commémoration de 2017.

Les représentantes des femmes, des chefs coutumiers, des parrains et marraines ont tous salué le choix du thème. Bernard Kaboré, parrain de cette cérémonie a affirmé qu’« aucune société ne peut aspirer à son épanouissement en excluant une partie de sa population ».

Remise du prix au lauréat de la course cycliste

Ce samedi 22 avril, Tanghin-Dassouri était en fête. Les femmes sont sorties nombreuses pour commémorer cette journée de 8-mars 2017 en différé. Une course cycliste avec 90 femmes, des prestations d’artistes, une remise du flambeau de la commémoration régionale du 8-mars 2018 qui sera célébrée dans la commune de Tanghin-Dassouri, un défilé des femmes de la localité et une remise des cadeaux aux femmes ont  ponctué cette journée.

Le maire de la commune, Lassané Kiemtoré, a pris l’engagement de toujours travailler aux côtés des femmes de sa localité. A cet effet, le conseil municipal a remis 60 chèvres aux femmes issues des 60 villages que compte la commune.

Egalement, le président directeur général de la société Immobilière de A à Z (IMAZ), Souleymane Guira, a soutenu cette cérémonie avec l’octroi des prix pour les cyclistes et un don de lampadaires solaires dans la commune Tanghin-Dassouri.  

Jules César KABORE

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page