Hôpital Yalgado : 9 cartons de médicaments saisis par la police

Dans la soirée de ce lundi 10 juillet 2017, à l’hôpital Yalgado la police nationale a procédé à la saisie de 9 cartons de produits pharmaceutiques des mains de 8 personnes qui ressortaient du centre en véhicule, a indiqué le service de communication de l’hôpital dans un communiqué. 

La suite après cette publicité

Le CHU-Yalgado est confronté à un phénomène d’insécurité sous toutes ses formes. Notamment, des agressions des soignants, des bagarres entre accompagnants, vols dans les salles d’hospitalisation,  des produits pharmaceutiques, etc. Ce lundi 11 juillet 2017, 8 personnes transportant 9 cartons de produits pharmaceutiques ont été appréhendées par la police nationale.

Le service de communication de l’hôpital Yalgado a affirmé que « certains  pour se justifier disent être des délégués médicaux, des agents de santé officiant hors du CHU-YO ou au sein de la structure ». Mais personne n’a pu apporter les preuves et les documents liés à sa profession, a mentionné le service de communication.

Le service de communication, joint au téléphone par Burkina24, a fait comprendre que sur les 8 personnes, c’est seulement une personne qui s’est présentée ce mardi 11 juillet 2017 et les autres restent injoignables.

« Les produits saisis seront examinés par un pharmacien, et chaque propriétaire de carton désirant retirer ses produits devra  montrer les preuves à la police de l’usage qu’il faisait ou comptait faire de ces médicaments », a fait comprendre le service de communication de l’hôpital Yalgado.

La direction générale a salué cette action de la police qui contribue à la lutte contre toutes les pratiques malsaines et autres cas de vols devenus malheureusement monnaie courante depuis des années.

Jules César KABORE

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. Je n’ai que deux mots pour vous les honnêtes policiers ou agents de sécurité de cet hôpital, merci et redoubler d’effort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page