Jeux de la francophonie 2017 : Blaisé Débé prend la 4e place en lutte olympique

Le lutteur burkinabè Blaise Débé, a perdu son dernier combat en lutte olympique des VIIIe Jeux de la francophonie Abidjan 2017. Une luxation au doigt est la raison de cette contre-performance du lutteur burkinabè.

La suite après cette publicité
La blessure de Blaise Débé a été un handicap pour remporter la 3e place

Pas de médaille d’argent pour Blaise Débé aux VIIIè Jeux de la francophonie en lutte olympique. L’espoir de médaille du Burkina dans cette discipline a perdu son match de quart de finale contre le Canadien Ruslanzada Gusen. Blaise Débé, victime d’une luxation au doigt a dû faire preuve de courage et de détermination pour arriver à ce stade de la compétition, lui qui est plutôt habitué à la lutte traditionnelle.

 Il a pu s’imposer face à un adversaire congolais avant de perdre contre un Arménien en quart de finale. Pour la lutte pour la médaille de bronze, Blaisé Débé a bien débuté contre le Canadien avant de perdre part 12 points contre 2. Il se classe 4e dans la catégorie des moins de 74 kg.

« Avec ma main blessée, je n’arrive pas à m’appuyer pour défendre au sol. Lorsque mon adversaire réussit à m’amener au sol, je suis obligé de travailler avec seulement le côté droit. C’est comme si je travaille avec un bras », explique Blaisé Débé qui estime n’avoir pu mener des attaques à cause de cette blessure.

« Sinon, je me suis bien préparé. Je ne m’attendais pas à ça. Je ne peux m’en prendre à personne. C’est une blessure malheureuse qui m’a handicapé», ajouté Débé.

L’espoir demeure

Malgré sa blessure Blaisé Débé a réalisé deux bons combats

Le Président de la Fédération burkinabè de lutte reconnait qu’avec une blessure, Débé n’était pas à 100% de ses capacités. « On n’a pas à rougir parce que quand on voit les adversaires et vu les résultats, il faut les encourager. J’aurai voulu avoir la médaille de bronze mais il est classé 4e. Il y a quatre lutteurs qui sont en lice en plus de la lutte traditionnelle. On espère remporter des médailles », apprécie Pierre Badiel.

Le Burkina sera, à nouveau, en lice pour la lutte olympique ce dimanche 23 juillet 2017 en attendant la lutte traditionnelle le lendemain lundi.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page