SYNACIT : Le sit-in suivi au Centre-Est

Les Inspecteurs et Contrôleurs de la Direction régionale du travail (DRT)  ont entamé un sit-in de 7h à 12h30 mn, les 25 et 26 juillet 2017 à Tenkodogo au sein de leur service. Par cette action, le Syndicat       National des Contrôleurs et Inspecteurs du Travail (SYNACIT) veut attirer l’attention des autorités du ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la protection Sociale sur l’application de sa plateforme revendicative et demander  un examen minutieux des dites préoccupations.

La suite après cette publicité

Pendant deux jours, le SYNACIT est en sit-in de  7h à 12h30 sur tout le territoire national. La section de Tenkodogo s’est retrouvée au sein de la direction sous un manguier qui sert de piquet de grève. Les agents veulent marquer leur attachement à la  prise en compte de leur plateforme revendicative.

Il s’agit d’une dotation de l’inspection du travail en locaux, en matériels roulants en nombre suffisant  ainsi que la création des inspections de zone. Egalement les agents demandent l’application entière de l’arrêté conjoint N02015-048/MFPTSS/MEF fixant les prestations  en nature des inspecteurs  du travail.

L’octroi d’une indemnité de conciliation aux inspecteurs et contrôleurs du travail et l’adoption d’un statut pour leur corps est également attendu.

Drissa Sory, secrétaire de la section  Tenkodogo, a révélé que si  « à l’issue  des sit-in aucune satisfaction n’est obtenue, une grève de 48 heures sera observée les 2 et 3 août 2017 à la bourse de travail de Ouagadougou et dans les 12 directions régionales ».

Moumini GOUBA

Correspondance particulière

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page