Kenya : Raila Odinga conditionne sa participation à la présidentielle du 17 octobre

Kenya – Le leader de l’opposition kenyanne, Raila Odinga, au cours d’un point de presse ce mardi 5 septembre 2017, a évoqué plusieurs points conditionnant sa participation à l’élection présidentielle du 17 octobre 2017 telle que déterminée par la commission électorale après l’invalidation du scrutin du 08 août dernier.

La suite après cette publicité

Raïla Odinga, 72 ans, a tout d’abord dénoncé le choix de la nouvelle date de reprise de la présidentielle Kenyanne par la commission électorale, « sans consultation avec l’opposition » et a exigé au nombre de ses conditions « un audit du système électronique de la commission, la démission de plusieurs de ses membres et la possibilité pour chacun des huit candidats à la présidentielle du 8 août de se représenter », énumère Africanews. .

Selon le leader de la coalition de l’opposition, la NASA, en présence de ses alliés, “il n’y aura pas d‘élection le 17 octobre, sauf à ce que les termes et conditions que nous avons énumérés dans ce communiqué soient remplis par l’IEBC, a-t-il mis en garde avant de réfuter la Commission électorale dont il exige la recomposition. 

“La Commission, telle qu’elle est constituée en l‘état, ne devrait pas conduire cette élection… Nous disons qu’il y a un certain nombre de responsables électoraux qui devraient être renvoyés chez eux et que d’autres devraient faire l’objet d’une enquête et être inculpés pour les crimes odieux qu’ils ont commis lors des dernières élections”, a estimé Raïla Odinga.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU  

Bukina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page