Togo: L’opposition dénonce des violences dans le nord du pays

 L’opposition a achevé, le week-end dernier, une série de manifestations de rue pour exiger le retour à la Constitution originelle de 1992 qui stipule l’alternance du pouvoir au bout de deux mandats présidentiels. Un grand meeting a consacré, ce samedi 23 septembre, les manifestations à la capitale Lomé. Ces marches se sont déroulées dans le calme malgré quelques échauffourées sporadiques mais sans incident majeur  entre les forces de l’ordre et des manifestants. L’opposition a, toutefois, dénoncé des violences dans la partie nord du pays.

La suite après cette publicité

« Il faut rester mobilisé, vous êtes le peuple. Nous avons eu des opportunités, en voici une nouvelle, mais cette fois, nous irons jusqu’au bout», a dit Jean-Pierre Fabre à l’assistance en dialecte mina, a rapporté RFI.

Avant lui, Fulbert Attisso, le président de Togo autrement s’adressant au manifestants galvanisés, a expliqué que la lutte était arrivée à un point de non-retour.

Il faudra retenir qu’après deux jours de manifestations, la coalition des 14 partis de l’opposition a annoncé le rejet du projet de référendum que le gouvernement compte organiser pour sceller les réformes constitutionnelles, en exigeant, par contre, le retour à la Constitution originelle de 1992.

A en croire l’opposition togolaise, la police a opéré plusieurs perquisitions dans des domiciles à la recherche de jeunes, incendiant des maisons et contraignant ces jeunes à se réfugier dans des forêts.

Le gouvernement quant à lui dément ces exactions décriées par la coalition CAP 2015 de l’opposition qui parle de véritables expéditions punitives contre les habitants de Mango et même de tirs à balles réelles contre la population.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                     Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page