Lutte contre le changement climatique : Actes à Ouaga

La Coordination nationale des jeunes pour l’environnement et le climat (CONAJEC) organise une conférence sur la COP in MyCity qui se tient du 19 au 21 octobre 2017. Cette conférence  a pour objectif de préparer les jeunes du Burkina à s’impliquer davantage à contribuer aux travaux de la COP23 et la COY13.

La suite après cette publicité

« C’est en prélude à la COP23 et dans le souci de donner à chaque jeune l’opportunité de participer et comprendre  les grandes négociations climatiques qu’est né le projet COP in MyCity Burkina qui est à sa deuxième édition », a expliqué le coordonnateur de la CONAJEC Aboubacar Lougué.

 Le changement climatique est un problème reconnu et l’homme en est principalement la cause. Et cela n’avantage pas un développement des pays.  C’est pour remédier à cela que l’Union Européenne a créé des opportunités gagnant-gagnant bénéficiant la planète et à ses habitants

Sanchez Alegre Jose, premier conseiller politique chargé d’affaire, représentant l’ambassadeur chef de délégation de l’Union européenne au Burkina, patron de cette deuxième édition de la CONAJEC, a assuré qu’il est possible de croitre tout en réduisant les émissions. En effet dit-il « nos émissions ont chuté de 22 % depuis 1990, alors que l’économie de l’UE a augmenté de 50% ».

 Sanchez Alegre Jose a souligné qu’il est essentiel que les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et les stratégies et plans d’adaptation au changement climatique, soient traduits en politiques et mesures concrètes viables. « Des mesures nécessaires sont prises à l’interne pour atteindre l’objectif de Paris qui est de réduire les émissions d’au moins 40% d’ici 2030, en privilégiant l’efficacité énergétique et l’utilisation des énergies renouvelables sur l’ensemble du territoire de l’UE », a-t-il évoqué.

 Il a indiqué que l’UE est prête à travailler avec le Burkina qui souffre d’une manière récurrente des aléas climatiques. Il a félicité le Burkina pour sa contribution au processus de Paris.

L’UE a insisté sur sa volonté d’accompagner les efforts du Burkina et de travailler ensemble dans ce succès. Elle le fait de plusieurs manières, en injectant des fonds dans le budget national du Burkina ou en travaillant directement avec la société civile locale pour faciliter la mise en œuvre de plans et projets. Il a clos son discours en invitant la population dans son ensemble à jouer un rôle décisif contre le changement climatique.

 Le ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique représenté par son directeur de cabinet, Rasmané Ouédraogo, a félicité la CONAJEC, pour avoir initié cet évènement d’envergure sous régionale.

En tant que parrain de la présente cérémonie, le ministre de l’environnement  s’est dit heureux d’accompagner cette jeunesse qui montre leur prise de conscience sur les enjeux des changements climatiques. Il a terminé ses propos en assurant aux membres de la CONAJEC  que le gouvernement burkinabè à travers son département prendra en charge la participation d’un des leurs à la COP23.

Irmine KINDA

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page