BARCAMP : Une réflexion sur les effectifs pléthoriques dans nos universités !

993 0

Le Mercredi 08 Novembre 2017, s’est tenu au Campus numérique francophone de Ouagadougou, un barcamp sous le thème : « L’innovation et le numérique au secours des effectifs pléthoriques dans l’enseignement supérieur ». 22 personnes (enseignants chercheurs, doctorants, et spécialistes de TIC) ont pris part à ce barcamp qui avait pour objectifs majeurs : identifier les défis auxquels nos universités font face, proposer des pistes de solutions et répertorier les innovations dans le domaine des TICE en cours dans nos universités.

Animé par Théophile OUANGRAWA, responsable par intérim du Campus numérique francophone et M. Jean Marc YAMEOGO, Enseignant chercheur à l’Université Ouaga  2, le barcamp s’est déroulé principalement sur trois activités. D’abord « Brisons la glace ». C’est un exercice qui a consisté à ce que chaque participant présente son voisin afin de mieux se connaître. 22 participants dont des enseignants, des doctorants et des spécialistes de TICE étaient présents.

Quant à la deuxième activité « Brain storming » : elle a porté sur les défis de l’enseignement supérieur face aux effectifs pléthoriques dans le contexte du Burkina. Ici, les participants ont été amenés à travailler en groupes. Ainsi, deux vidéos pédagogiques ont été projetées pour stimuler la réflexion. Chaque groupe a eu à identifier les défis ou les problèmes actuels auxquels nos universités font face afin de proposer des pistes de solutions.

 

En termes de défis, l’on a retenu principalement le grand nombre des effectifs dans les amphis, l’insuffisance des amphis, l’inadéquation du matériel didactique, la non maîtrise du système LMD, l’insuffisance de l’encadrement des apprenants dans les formations à distance, etc. Comme solutions, les participants ont unanimement proposé la mise à disposition de contenus accessibles en ligne, l’utilisation d’application de gestion en ligne (gestion des salles, de la scolarité, etc.), le déploiement de formations à distance et de MOOC (surtout en ligne, un meilleur encadrement du tutorat en ligne, la mise à disposition des enseignants et des apprenants d’une bonne connexion Internet).

Enfin l’activité 3 « Innovations en cours… » a consisté à ce que chaque institution présente ses meilleures innovations TICE suivi d’échanges. Au terme des innovations, on a retenu les applications suivantes qui ont été présentées : Des applications mobiles de gestion de salle et une plateforme de formation certifiant développées par Keolid (incubateur de start up dans le domaine des TIC).

Des plateformes de formations ouvertes et à distance des universités Ouaga 1 Pr Joseph Ki Zerbo, l’Université et Ouaga 2 et  l’Université Aube nouvelle. Par ailleurs, l’Université Ouaga 1 à travers son Institut de la formation à distance (IFOAD), a présenté son projet de mise en ligne de cours ; plus de 80 cours seront bientôt mis en ligne et permettront aux étudiants d’avoir accès aux cours et à d’autres ressources à tout moment hors des amphis.

Ce qui permettra également aux enseignants grâce aux outils qui seront intégrés (forum, tchat, etc.) d’interagir avec le plus grand nombre d’apprenants à distance. Le barcamp a clôturé ses portes par une remise de prix d’encouragement constitué d’ouvrages sur l’éducation, l’innovation et sur les technologies.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre