Burkina : 28 tonnes de ciment frauduleux saisies  

Le ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat à travers sa direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes a saisi 28 tonnes de ciment frauduleux. Une présentation a été faite à la presse ce jeudi 4 janvier 2018 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

28 tonnes de ciments frauduleux ont été saisies le 30 décembre 2017. Il s’agit de 4,35 tonnes à Koupéla, 3,85 tonnes à Fada N’Gourma et 20 tonnes à Pô. Du ciment de marque Savana Diamond compagny LTD CPA45 de 50 kg provenant du Ghana.

Komikiyouba Nalkessé, directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes, a expliqué que « toute opération d’importation qui se fait sans document préalable d’importer ou de titre d’importation est considérée comme la fraude ».

Komikiyouba Nalkessé, directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes

Les auteurs de la fraude risquent des  amendes allant de 500 000 à un million de  F CFA ou d’un emprisonnement de 6 mois à 5 ans conformément à la loi en vigueur.  

Komikiyouba Nalkessé a fait comprendre que c’est une opération qui a débuté le  13 décembre 2017 et se poursuit. Il a profité lancer un appel. Celui de contacter les numéros vert 80 00 11 84/ 80 00 11 85 pour tout cas suspect de fraude. En rappel, cette opération de saisie  s’est déroulée avec la collaboration de la Gendarmerie nationale.  

Jules César KABORE

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page