Lutte contre la drogue : La 11e Caravane Oskimo Tour annoncée

826 0

L’Initiative culturelle pour la santé et le développement (ICSD) mène un combat contre la drogue depuis 2008. A travers des tournées dénommées Caravanes Oskimo, le groupe tente, tant bien que mal, de sensibiliser les jeunes  Burkinabè qui s’adonnent à la consommation de stupéfiants. La 11e édition de la caravane est prévue du 7 au 30 avril 2018. Elle sillonnera plusieurs villes du Burkina.

A l’instar des autres pays de la sous-région, le Burkina est devenu une zone stratégique où circule la drogue. Autrefois pays de transit, le pays est devenu aussi un pays de consommation de la drogue.

Selon le Comité national de lutte contre la drogue (CNLD), il y a eu environ 462 cas de consommation de drogue et de stupéfiants en milieu scolaire entre 2014 et 2016, dans la seule ville de Ouagadougou.

Malgré les efforts consentis par l’Etat et des structures associatives dans la lutte contre le fléau, la situation devient de plus en plus inquiétante. Et il faudrait s’activer davantage.

C’est la conviction du promoteur de la caravane de lutte contre la drogue, Youssouf Sawadogo dit Oskimo. Le reggaeman burkinabè regrette, pourtant, qu’il n’y a rien dans la drogue. Lui-même est un ancien consommateur.

« Moi j’ai consommé de la drogue. Je n’ai aucune gêne à le dire. J’ai déjà fumé le « Boulvanka » (Ndlr : Oseille, autre nom de la drogue). Quand tu prends une taffe, les gens deviennent petits petits devant toi. Mais, je dis toujours aux jeunes, il n’y a rien dedans. Les consommateurs de drogue sont généralement les derniers de la classe », raconte l’artiste.

La ville de Ouagadougou n’est pas la seule concernée par le fléau. La drogue et les autres stupéfiants sévissent aussi notamment les jeunes en situation de désespoir dans les communes et dans les villages.

C’est dans le but de sonder, diagnostiquer et éradiquer le fléau partout au Burkina que l’Initiative culturelle pour la santé et le développement a initié une tournée annuelle dénommée « Caravane Oskimo Tour Jeune Propre Sans Drogue » depuis 2008.

« C’est vrai, les moyens nous manquent. Mais, nous voulons apporter notre contribution à l’éradication du phénomène et de l’incivisme », explique Oskimo, Coordonnateur de l’ICSD. Il s’agit, dit-il, d’organiser une caravane de communication et de sensibilisation à travers les différentes villes du Burkina afin de mieux lutter efficacement contre la drogue et l’incivisme notamment en milieu scolaire.

La 11e édition de la caravane a pour thème « Rôle de la jeunesse dans la lutte contre la drogue et l’incivisme au Burkina ». Elle est placée sous le patronage du ministre de la santé et le co-parrainage de son collègue de la jeunesse. Plusieurs artistes musiciens engagés accompagnent également l’initiative.

Au-delà même de l’incivisme, selon Fernand Ouédraogo, administrateur à l’ICSD, il existe un lien étroit entre terrorisme, banditisme et drogue. « La caravane, se défend-il, impacte positivement. Il y a des responsables d’établissement qui nous appellent pour nous remercier ».

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle notamment Santé, Environnement, Politique, Numérique.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *