Championnat de cyclisme : La surprise Souleymane Koné

1075 0

L’édition 2018 du championnat national de cyclisme a eu lieu le dimanche 24 juin 2018  sur l’axe Ouaga-Ismago-Ouaga. La victoire est revenue à Souleymane Koné, également champion  des moins de 23 ans,  après avoir parcouru  180 km.

Souleymane Koné du Rail Club du Kadiogo (RCK) succède à Mathias Sorgho au palmarès du championnat national burkinabè de cyclisme. Face à des ténors comme le champion en titre, Salifou Yerbanga, Salfo Bikienga, Bassirou Maneya, Saidou Bamogo entre autres, Souleymane Koné a dû attendre le dernier moment pour surprendre ses concurrents lors de cette course longue de 180 km courue sur l’axe Ouaga-Ismago-Ouaga. Rouleur, Souleymane Koné a lancé le sprint plus tôt,  surprenant ainsi ses poursuivants plus rapides sur un sprint sur une petite distance.

Le temps mis pour parcourir les 180 km est de 4h30’07’’ soit une distance moyenne de 39,982 km/h. Cependant, c’est Bassirou Manéa qui a principalement animé la course en remportant quatre points chauds dont le premier à Kombissiri (28km) devant Salifou Yerbanga, avant de se classer 3e à Nioryida (63km) et aussi à Toécé (88km) et à Koubri (130 km).

Mais, le vétéran Saidou Tall à l’arrivée à Ouagadougou prend les devants et tire le peloton lui donnant un rythme effréné. Objectif de Saidou Tall, affaiblir ses adversaires pour espérer qu’un coureur de l’AS Bessel, s’impose à la fin. Mais les coureurs de l’AS SIFA, du RCK attendent dans le peloton. Les cinq tours dans la ville de Ouagadougou sont avalés rapidement laissant place désormais au sprint final. Dans les derniers 200 mètres, Souleymane Koné s’élance, creuse l’écart. Il ne sera plus rattrapé malgré la présence de Harouna Ilboudo (2e), Bassirou Guigemdé (3e), Abdoulaye Rouamba (4e) et Salfo Bikienga (5e).

Une victoire surprise

C’est un champion lui-même surpris qui s’est exprimé après son sacre : « Je ne savais pas que j’étais si fort. Franchement je ne savais pas que je pouvais gagner la course. Dès qu’on s’est échappé, je ne pensais pas que j’allais rester dans l’échappée parce que moi je suis un rouleur. Mais, c’est le capitaine Noufou (Minougou) qui m’a poussé à rouler devant pour éviter les chutes. Et finalement, cela a marché ». Souleymane Koné est également champion dans la catégorie des U23 devant Paul Dumont de l’AS SIFA.

70 cyclistes issus de 18 clubs ont pris part à ce championnat national qui marque la fin de la saison cycliste. Reste à présent le Tour du Faso 2018. Le ministre des sports et des loisirs Daouda Azoupiou a salué particulièrement les compétitions dédiées aux U23 et aux minimes pendant ce championnat. Ce qui contribue à préparer la relève du cyclisme au Burkina.

Le Président de la Fédération burkinabè de cyclisme Yasnemanegre Sawadogo se tourne désormais vers la préparation du Tour du Faso à travers des compétitions nationales et internationales comme le Tour cycliste international du Congo.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Article du même genre

AVIS DE RECRUTEMENT

Posté par - 28 février 2016 0
Le Cabinet CRI (COMPETENCE-RECRUTEMENT-INTERIM), filiale du groupe YONS Associates spécialisé dans le domaine du recrutement, la gestion des intérims et…