Nigeria : Boko Haram fait au moins 30 morts dans les rangs de l’armée

1210 0

L’armée nigériane a annoncé ce dimanche 02 septembre avoir perdu au moins 30 soldats le jeudi 30 août dernier dans l’attaque d’une base militaire dans le nord-est du pays. 

Selon l’officier de l’armée nigérianne qui, sous couvert de l’anonymat a décrit les circonstances de cette attaque, les assaillants étaient équipés de « matériel militaire » dont l’origine serait attribuée au butin de leurs précédents assauts.

Dans la soirée du vendredi 31 août, une faction de Boko Haram, le groupe de l’État Islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP), dirigée par le chef Abou Mosab Al Barnaoui, reconnu comme étant le successeur de Abubakar Shekau, a produit un communiqué pour revendiquer l’attaque.

D’énormes dégâts ont été, également, relevés du côté des assaillants qui ont « subi de lourdes pertes suite au bombardement », à savoir la destruction de plusieurs pick-ups et la mise hors d’état de nuire de plusieurs terroristes, rapporte un communiqué officiel de l’armée nigériane.

Les insurgés de Boko Haram depuis plusieurs semaines, opèrent des descentes sur les bases de l’armée faisant plusieurs morts dans les rangs des militaires nigérians.

Depuis 2009, l’opposition Boko Haram-Armée nigériane a fait plus de 20.000 morts et quelque 2,6 millions de déplacés.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                       

Burkina24                                                                                                                                                                                   

 Source: Jeune Afrique

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre