Burkina : Le groupe parlementaire UPC scrute la situation sécuritaire

0 0

Le groupe parlementaire Union pour le progrès et le changement (UPC) a organisé ses deuxièmes journées parlementaires ce 21 septembre 2018 autour de la situation sécuritaire. « Dégradation continue de la situation sécuritaire au Burkina Faso : quelle contribution des parlementaires pour une résolution de la problématique dans notre pays ? », tel est le thème qui a réuni les parlementaires issus du parti du lion. 

A la tribune de l’ouverture, la majorité parlementaire, représenté par le Neem Naaba,  a souhaité que la situation sécuritaire suscite un élan d’unité, sans clivage, à en croire le compte rendu fait sur le site de l’UPC. Le président par intérim du groupe parlementaire CDP, Alphonse Nombré, y a suggéré que les efforts soient orientés vers la recherche de solutions au lieu de « boucs émissaires« . Et au président du groupe UPC d’espérer que les recommandations qui seront issues de ces journées parlementaires ne soient pas dédaignées par le gouvernement.

Le Burkina Faso subit des attaques récurrentes, surtout dans la région Est depuis le début du mois d’août 2018, faisant une vingtaine de morts parmi les civils et les forces armées. Une situation critiquée par l’opposition qui organise une marche de protestation à la fin du mois de septembre. Le Chef de l’Etat a annoncé des mesures et l’armée a indiqué mener des opérations dans la zone concernée.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre