CAP de Matourkou : La promotion « Docteur Salifou Diallo » s’engage contre la faim

Le Centre agricole polyvalent (CAP) de Matourkou a célébré la sortie de promotion des stagiaires de sept (07) filières agricoles le samedi 27 octobre 2018. Au nombre de 444 dont 84 filles, ces techniciens et ingénieurs en fin de cycle ont choisi  pour nom de Baptême, le Docteur Feu Salifou Diallo.

La suite après cette publicité

Après 36 mois de formation pour les Ingénieurs et Conseillers et 24 mois pour les Agents et Techniciens, les 444 stagiaires en fin de cycle disent être désormais prêts à défendre le slogan du Centre agricole polyvalent (CAP) de Matourkou : « Art de vulgariser, arme de combat d’un agent de développement rural ».

Le Ministre de l’agriculture et des aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo, par ailleurs patron de la cérémonie, attend d’eux un changement qualitatif et performant afin que l’agriculture du Burkina Faso puisse contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Il envisage alors faire du CAP, « un centre de référence à l’échelle internationale ». C’est dans cette optique qu’il a procédé à la pose de la 1ère pierre de deux amphithéâtres (de 400 et 600 places) et l’inauguration d’un dortoir (de 100 lits) à l’occasion de cette cérémonie de sortie de promotion.

En attendant, les stagiaires, conscients de la mission qui leur sera confiée ont pris l’engagement d’œuvrer pour la relève des défis de la sécurité alimentaire au Burkina Faso. La promotion a pour nom de baptême « Le Docteur Salifou Diallo ». Un choix opté par eux ­même aux dires du Directeur général du CAP/ Matourkou Denis Ouédrago.

Parce que « Le Docteur Salifou Diallo est une référence pour ces 7 promotions », justifie le DG, avant de rappeler que c’est quand celui-ci  était ministre qu’il s’est battu contre vents et marrées pour l’ouverture de la filière de formation des ingénieurs  dans ce centre. Il a par ailleurs invité l’ensemble des Burkinabè à soutenir leurs activités parce que dit-il, « le CAP se cache derrière chaque légume que nous servons dans nos assiettes ».

 Flashs sur la promotion « Docteur Salifou Diallo »

La promotion est riche de 444 hommes et femmes composés d’Agents techniques d’agriculture (ATA). Ils représentent la 51ème promotion du CAP créée en 1963. Ils ont un niveau de BEPC + 2 ans de formation au CAP.

Les Techniciens supérieurs d’agriculture (TSA) représentent la 38ème promotion. Ils ont un niveau de BAC scientifique ou équivalent + 2 années de formation.

Et les 7ème et 8ème promotions d’Ingénieurs et de Conseillers d’agriculture. Ils ont un niveau de DEUG 2 ou L2 et ont suivi 3  ans de formation au CAP/Matourkou.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

4 commentaires

  1. Bonjour. J’aimerais savoir si le diplôme est international ?

  2. Bonjour. J’aimerais savoir si le diplôme est international ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page