PNBF aménage ½ hectare de verger à Bassinko

Reboisement : PNBF aménage un verger à Bassinko

650 0

Dans le souci de contribuer à l’amélioration du couvert végétal et de constituer un poumon vert, l’agence immobilière PNBF a aménagé un demi hectare sur son site à Bassinko.

Face à la dégradation de l’environnement et au réchauffement climatique, l’agence immobilière PNBF offre un verger d’un demi-hectare avec 100 plantes aux habitants des cités Burkindi à Bassinko. Christian Vande Craen, directeur d’organisation et développement pour l’Afrique de la société PNBF, a expliqué que « nous créons des cadres de vies à des dimensions humaines ». C’est dans ce sens que des espaces sont aménagés pour des logements, des écoles, des lieux de culte et de commerce.

Reboisement : PNBF aménage un verger à Bassinko
Un demi-hectare avec 100 plantes pour les  habitants des cités Burkindi à Bassinko

« Nous sommes également orientés sur l’environnement. Tous nos logements sont équipés d’équipements solaires pour être autonomes. Egalement, nos logements sont bioclimatiques. C’est-à-dire une étude d’orientation, de ventilation, une certaine qualité ciment qui est étudiée de façon que les murs soient moins réfractaires. Ces notions font que nous devons être attentifs à l’environnement et la notion de verger s’impose à notre projet », a-t-il ajouté.

Concernant le verger, Christian Vande Craen a fait comprendre que c’est dans le but de créer un espace vert avec des arbres fruitiers. Le contrôleur des eaux et forets, Djoni Ali, a  présenté les vertus des arbres avant de demander à la population de bien s’occuper du verger.

Lire également 👉Cité Burkindi à Bassinko : PNBF remet des clés à de nouveaux propriétaires

« Cet espace vert est à vocation nutritionnelle. Ce verger est composé de 100 arbres constitués de manguiers, d’orangers, de citronniers et de goyaviers qui sont tous des espèces améliorées. D’ici l’année prochaine, certaines plantes vont produire. C’est une très belle initiative et nous exhortons tous les promoteurs immobiliers au Burkina Faso à suivre le pas.

Cela  va créer un micro climat qui rend la zone agréable à vivre », a-t-il lancé. Il a également ajouté qu’il est prévu une clôture biologique du site faite à base de plantes. Par ailleurs, PNBF a remis des clés à deux acquéreurs. Achille Tiemtoré en recevant les clés de sa nouvelle maison a remercié la société ce samedi 8 décembre 2018 à Bassinko.

Reboisement : PNBF aménage un verger à Bassinko
Achille Tiemtoré  recevant les clés de sa nouvelle maison

« Le problème majeur au Burkina Faso est le logement. Ce qui a motivé mon choix pour PNBF, ce sont les constructions. Les maisons sont bioclimatiques et qu’on a plus besoin de climatiseur ni de ventilateur. La maison a coûté 8,5 millions FCFA pour un type de F2 », a-t-il signifié.

En rappel,  PNBF est une société internationale basée en Espagne qui travaille dans plusieurs pays du monde, notamment en Afrique avec le Maroc et le Burkina Faso.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre