Budget programme : Le ministère de la santé affûte ses armes  

Budget programme : Le ministère de la santé affûte ses armes  

532 0

Le ministère de la santé a tenu son 2e Conseil  d’administration du secteur ministériel santé  (CASEM) de l’année ce jeudi 27 décembre 2018 à Ouagadougou. Le thème central la rencontre a porté sur «les programmes du budget programme du ministère de la santé : contenu et perspectives ».

Le Burkina Faso s’est engagé depuis 2017 a basculé dans le budget programme. Ainsi, tous les ministères sont attelés à transformer les méthodes de travail pour s’inscrire dans la dynamique du budget programme. C’est dans l’optique d’harmoniser la vision du département que le ministère de la santé a organisé son 2e Conseil  d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année ce jeudi 27 décembre 2018 à Ouagadougou sous le thème «les programmes du budget programme du ministère de la santé : contenu et perspectives ».

Lire également 👉 Ministère de la santé : Regard sur le  « nomadisme » des médecins spécialistes

C’est à travers des communications et des échanges sur des thématiques divers que les participants examineront les programmes du budget programme du ministère de la santé sur le contenu et les perspectives, ainsi que les priorités du département pour l’année 2019.

Le ministère de la santé, Nicolas Méda, a expliqué que son département a trois programmes phares. Il s’agit, entre autres, d’un programme de santé publique, d’offre de soins de qualité et un programme de pilotage pour construire une gouvernance vertueuse.

Par ailleurs, Nicolas Méda a fait savoir que de nombreux défis attendent le ministère de la santé pour l’année prochaine. Accroître la couverture sanitaire pour tendre vers la couverture universelle afin que chaque Burkinabè puisse avoir des soins à moins de 5 kilomètres d’une couverture sanitaire, accélérer la transition démographique, améliorer la nutrition de la mère et de l’enfant, tels sont globalement les défis à relever au ministère de la santé.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre